L'accompagnement de l'enfant et de sa famille se fera quotidiennement dans la continuité des valeurs qui ont permis la réflexion de ce projet :

Le respect :

- respect de l'autre,

- respect des familles, en étant disponible, à l'écoute, bienveillant, tolérant, sans préjugés...

- respect du rythme de chaque enfant (dans son évolution, son rythme, son sommeil, ses repas, les activités)

- respect de l'intimité de chacun

​-  respect de l'environnement

La bienveillance :

En étant présent, à l'écoute de l'enfant, et en lui permettant de développer la confiance en lui. En effet, l’enfant est incapable de réguler seul ses émotions. Ses cris et ses pleurs signalent son mal-être et sollicitent l’attention de ses proches pour le réconforter. Afin de s’épanouir, l’enfant a besoin d’établir une relation chaleureuse, constante, prévisible. En répondant à ses attentes et en s’occupant régulièrement de lui, son entourage se transforme en figures d’attachement. Auprès d’elles, il sait qu’il peut trouver sérénité et réconfort lorsqu'il se sent en insécurité, en colère ou triste . En général la première et principale figure d’attachement d’un enfant est sa mère. Mais quand elle n’est pas là, d’autres figures d’attachement dites de substitution prennent le relais. Satisfaire au mieux le besoin d’attachement chez l'enfant le rend plus confiant dans son exploration du monde, ses rapports émotionnels, ses interactions sociales. La relation est basée sur la confiance dans les ressources de l’enfant pour aller vers son propre développement, à partir de ses propres expériences sensorielles et motrices. Ce qui implique un soutien, un accompagnement bienveillant de la part de l’adulte, qui devient un tuteur qui accueille, enseigne et transmet à l’enfant par le biais de la relation qu’il construit avec lui, les compétences relationnelles et émotionnelles lui permettant progressivement d’appréhender les contours de sa propre identité et de son unicité.


On perçoit alors comment cette éducation bienveillante invite à une perception de l’enfant comme un être de potentialités, que l’éducation et la relation vont lui permettre de développer. Il y est également question pour nous les adultes, de renoncer à agir dans l’intention d’éduquer à partir d’un projet pour l’enfant, mais de lui offrir des opportunités de découvertes de lui-même.


 

La bientraitance :

C'est avoir une attitude vigilante, résolument positive destinée à prévenir les douces violences, à bien traiter les enfants, les parents….C’est le respect de l’enfant mis en acte. Respect physique, psychique et affectif en prenant en compte les rythmes, les habitudes et les repères apportés par la présence régulière des personnes qui entourent l’enfant. C’est écouter, valoriser, observer, estimer, entendre, comprendre, attendre, accompagner, parler. Cet ensemble de valeurs fondamentales doit être la garantie de l’épanouissement de l’enfant. C’est une relation de soutien où le professionnel, celui qui aide, doit être plus adaptable que celui qui est aidé (l’enfant et sa famille).


 

Privilégier l'autonomie :

La motricité libre, laisser la possibilité à l’enfant de découvrir son corps, d’explorer ses capacités et lui permettre de passer à l’étape suivante comme et quand il le souhaite. L' enfant respecté et entendu qui évolue dans un environnement stimulé, montrera une vive envie d’apprendre, et le désir de grandir.

Micro-Crèche Boubouilles - microcrecheboubouilles@outlook.fr

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now